Les enjeux liés aux spécialisations en journalisme à l’ère numérique

Université Laval, 10 – 12 octobre 2018

Colloque international du Réseau Théophraste organisé par le Département d’information et de communication de l’Université Laval en partenariat avec l’Organisation internationale de la Francophonie

A propos de ce colloque

Le Réseau Théophraste rassemble une vingtaine d’écoles de journalisme du monde francophone. Il a pour objectifs de :

  • Contribuer à la définition du caractère spécifique des métiers du journalisme et à leur démarcation des autres secteurs de la communication ;
  • Contribuer à l’affirmation du rôle essentiel du journaliste dans la vie démocratique et dans le développement de l’esprit de citoyenneté ;
  • Contribuer au développement de la pédagogie de l’enseignement du journalisme face aux défis technologiques, économiques contemporains, dans le respect de la pluralité culturelle ;
  • Réfléchir sur les pratiques de ce métier et sur sa dimension éthique afin de répondre aux transformations du processus de production, de diffusion et de réception de l’information;
  • Favoriser toute forme de coopération et d’échange de ressources humaines et documentaires en matière d’enseignement, de pédagogie et de recherche en journalisme.

Le colloque international du Réseau Théophraste qu’accueille le Département d’information et de communication de l’Université Laval du 10 au 12 octobre 2018 s’inscrit dans ce cadre. La thématique retenue pour ce colloque international francophone porte sur « les enjeux liés aux spécialisations en journalisme à l’ère numérique ». La notion de spécialisation semble être consubstantielle à la définition même du journaliste. En journalisme, cette spécialisation peut-être appréhendée soit de manière fonctionnelle (du secrétaire de rédaction au spécialiste de l’édition de la page d’accueil d’un site d’information en ligne par exemple), soit de manière thématique (à travers la multiplicité des rubriques ou « beats » nouveaux et traditionnels) ou soit de manière géographique (de l’hyperlocal à l’international). Ce colloque international vise à analyser les enjeux liés aux spécialisations en journalisme à l’ère numérique en faisant dialoguer des chercheurs, formateurs, praticiens et étudiants en journalisme.

Ce colloque est organisé par :

Inscription

L’inscription au colloque est gratuite, mais obligatoire pour les personnes intéressées en dehors des participants dans la limite des places disponibles.

Pour s’inscrire : colloque2018.theophraste@gmail.com

Programme

Outre les communications scientifiques portant sur des travaux de recherche en journalisme, les échanges entre chercheurs, formateurs, praticiens et étudiants en journalisme vont se poursuivre lors des deux tables rondes prévues et la tenue d’un atelier de formation (Master class) en lien avec la thématique du colloque.

Le programme se décline comme suit :

Mercredi 10 octobre (Salle CSL 1630) Programme détaillé

8 h 30    Inscription et accueil des invités

 

9 h 00    Ouverture du colloque et mots de bienvenue

Henri Assogba, Responsable du comité d’organisation, Université Laval

Frédéric Antoine, Représentant du Réseau Théophraste,

Véronique Nguyên-Duy, Directrice du département d’information et de communication, Université Laval,

Guillaume Pinson, Doyen de la FLSH, Université Laval

Tidiane Dioh, Responsable médias, Organisation internationale de la Francophonie (OIF)

 

9 h 30    Propagande, vérité et avenir de l’information

Conférence inaugurale présentée par Thomas Kent (PDG de Radio Free Europe / Radio Liberty, ancien éditeur en charge de la déontologie à Associated Press et professeur à la Columbia Journalism School) suivie de la séance de questions-réponses

 

10 h 30  Pause-café

 

Séance 1 présidée par Marie-Christine Lipani, IJBA, Université Bordeaux Montaigne

 

10 h 45  Hyperspécialisation technique et polyvalence fonctionnelle des mondes journalistiques : renouveler les cadres d’analyse et de compréhension à l’ère numérique

              Pascal Ricaud, Équipe PRIM – EA 7503, Université de Tours / France

 

11 h 05  Entre spécialisation et polyvalence. Les stratégies d’insertion des jeunes entrants dans la profession journalistique étudiées à partir des expériences de stages

              Amandine Degand, IHECS / Belgique

 

11 h 30  La gestion des médias sociaux dans les médias d’information québécois considérée comme spécialisation ou tâche supplémentaire par les professionnels de l’information

              Anne Sophie Gobeil, Université Laval / Québec

 

12 h 00  Pause déjeuner 

Séance 2 présidée par Jacques Lemieux, Université Laval

 

14 h 00  Datajournalisme : hyperspécialisation, paternalisme et renoncement éditorial

              Rayya Roumanos, IJBA Bordeaux / France

 

14 h 25  Défis et contraintes du journalisme de données en Afrique : L’exemple du Sénégal

              Mamadou Ndiaye & Abdou Diaw, CESTI – UCAD / Sénégal

 

14 h 50  Les entreprises de presse et les journalistes face aux défis de l’Intelligence artificielle : les premiers résultats du projet med-IA

              Thierry Watine & Lily Gramaccia, Université Laval / Québec

 

15 h 15  Journalistes de rang ou journalistes touche-à-tout : l’identité du journalisme spécialisé au Burkina Faso

              Lassané Yameogo, CNRST – Ouagadougou / Burkina-Faso

 

15 h 40  Pause-café

 

16 h 00  1ère table ronde suivie de la séance de questions-réponses : L’investigation comme spécialisation « anti-désinformation »

              Animation : Colette Brin, Université Laval

Intervenants : Gérard Davet (journaliste d’investigation, Le Monde); Isabelle Hachey (journaliste d’investigation, La Presse); Antoine Robitaille (chef du Bureau d’enquête parlementaire, Le Journal de Montréal)

 

17 h 30 Présentation d’un nouvel ouvrage sur les fausses nouvelles sous la direction de Florian Sauvageau, professeur émérite à l’Université Laval 

 

Fin de la table ronde

 

19 h 00  Cocktail dînatoire de bienvenue (réseautage, activité sociale, etc.) réservé aux participants invités

 

Jeudi 11 octobre (Salle CSL 1630) Programme détaillé

Séance 3 présidée par Charles Moumouni, Université Laval

 

9 h 00    Identité et fragmentation de l’offre journalistique : sur la compatibilité de dynamiques antagonistes

              Bertrand Labasse, Université d’Ottawa / Canada

 

9 h 25  La proximité comme spécialisation : Médias locaux et transition numérique en Belgique francophone

            Olivier Standaert; Benoît Grevisse; Lara Van Dievoet & Marie Vanoost, Université catholique de Louvain / Belgique

 

9 h 50    La publicité native comme objet-frontière de nouveaux territoires professionnels

              Dany Baillargeon, Marie-Eve Carignan, Alexandre Coutant, Mikaëlle Tourigny & Elyse Dionne, Université de Sherbrooke – UQÀM / Québec

 

10 h 15  Pause-café

 

Séance 4 présidée par François Demers, Université Laval

 

10 h 45  L’information sur l’immigration entre intérêt général et expertise

              Paula De Souza Paes, Université do Estado de Minas Gerais / Brésil

 

11 h 10  Le journalisme de paix, de la théorie à la pratique : le cas de la radio de paix en RDC

              Armande Koffi-Kra, Université Laval / Québec

 

11 h 35  Radio communautaire et journalisme à l’ère du numérique : une même sémantique, un allant de soi?

              Aude Jimenez, UQÀM / Québec

 

12 h 00  Pause déjeuner

 

Séance 5 présidée par Marc-François Bernier, Université d’Ottawa

 

14 h 00  ‘’Numériser’’ le théâtre et les arts de la scène : la presse culturelle béninoise entre ombres et lumières

              Fernand Nouwligbeto, Centre International de Recherche et d’Étude Francophones (CIREF) / Bénin

 

14 h 25  Les webjournalistes de la culturelle en Algérie : entre hybridation des trajectoires et reconstruction des compétences

              Aïssa Merah (Université de Bejaia) & Bouchaala Nabila, École de journalisme d’Alger / Algérie

 

14 h 50  Former au journalisme : l’offre de spécialisation confrontée aux mythes de la profession

              Annelise Touboul & Simon Gadras, ELICO – Université Lumière Lyon 2 / France

 

15 h 15  Revoir les fondamentaux de la formation en journalisme à l’heure des spécialisations liées à l’ère numérique ?

              Frédéric Antoine, EJL- Louvain-la-Neuve / Belgique

 

15 h 40  Pause-café 

16 h 00  2nde table ronde suivie de la séance de questions-réponses : L’avenir du journalisme à l’aune du numérique

              Animation : Thierry Watine, Université Laval

Intervenants : Valérie Borde (Journaliste scientifique, L’Actualité), Crystelle Crépeau (Directrice stratégie et contenus numériques, Radio-Canada) et Gilles Carignan (Directeur des contenus numériques, Le Soleil et Groupe Capitales Médias)

 

17 h 30  Relance de la revue Les Cahiers du journalisme

 

18 h 00  Clôture du colloque

 

Vendredi 12 octobre (activités simultanées) Programme détaillé

 9 h 30   Atelier de formation (Master class) animé par Gérard Davet et Thomas Kent : Le Fact-checking à l’ère numérique (obligatoire pour les étudiants à la maîtrise en journalisme international et ouvert aux autres étudiants en journalisme; Salle CSL 3788)

 

Assemblée générale annuelle réservée uniquement aux membres du Réseau Théophraste (Salle CSL 6433 ; Ordre du jour à venir)

 

12 h – Fin

 

 

Email de contact

colloque2018.theophraste@gmail.com

Téléphone

418 656 2131 poste 8652

Lieu

Salle 1630, Pavillon Casault

Université Laval

Facebook